Change Location & Date

COMMUNIQUE SUR LA RENCONTRE DU MAEP ET LES MINISTÈRES SECTORIELS DE DJIBOUTI

APRM

Car description

News

The downgrades of countries due to the COVID-19 calls into question the procyclical approach of rating agencies – an approach in which bad news is simply piled on bad news, an on-going criticism against rating downgrades during crisis periods. 

Join us tomorrow.

International Credit Rating Agencies have been criticised for being aggressive and unfair against African countries, is the criticism justified?

🚨We are just a day away from the launch.
set your calendar reminders. Its happening tomorrow 29 Oct at 10:30am CAT.

Register here:https://zoom.us/webinar/register/WN_D9R6xDK3TqGbsE6VTP1dCw

Load More...

COMMUNIQUE SUR LA RENCONTRE DU MAEP ET LES MINISTÈRES SECTORIELS DE DJIBOUTI

PUBLISHED BY: APRMPOSTED: 14-01-2019

DJIBOUTI, 14 Janvier 2019- La délégation du MAEP, sous la direction de la lead panéliste, Professeur KARADJA, a tenu une réunion au Ministère des affaires étrangères avec les ministères sectoriels de la République de Djibouti, notamment ceux de la santé, de l’éducation nationale, de l’action sociale, de l’agriculture et du transport. Des échanges, on peut retenir que la déconcentration à Djibouti est bel et bien effective mais faute de budget alloué aux collectivités locales, la décentralisation reste encore à l’état embryonnaire.
Malgré les contraintes qui empêchent la matérialisation de la décentralisation, les représentants des ministères sectoriels ont indiqué qu’une stratégie nationale assortie d’un plan national d’action est mise en place pour accompagner les régions dans le processus de décentralisation.
Par la suite, la délégation a entrepris une série de consultations avec les parlementaires, la Cour de comptes et le responsable de la Radiotélévision Djiboutienne.
Au cours de cette même journée, la délégation du MAEP a été reçue par la Représentante du Programme de Nations Unies pour le Développement (Mme Fatima Elsheikh, PNUD). Lors de cette rencontre, Mme KARADJA a informé son interlocutrice sur les objectifs et méthodologie de l’évaluation ciblée qui consistent à entreprendre de larges consultations avec toutes les parties prenantes de la décentralisation ; ce à quoi la Représentante du PNUD, a manifesté un très vif intérêt pour l’exercice du MAEP et l’opportunité qu’il offre pour l’implantation de la bonne gouvernance. A cet effet elle a signalé sa disponibilité à travailler en synergie avec les structures nationales du MAEP. Elle a exprimé le vœu de rester en contact avec le MAEP continental et de bénéficier de sa documentation.
La journée s’est terminée au siège de la Mairie de Djibouti pour un entretien avec la Maire, Mme Fatuma Osmane, première femme a occuper cette fonction à Djibouti. Elle nous a fait part des efforts qu’elle a dû fournir pour relever les défis attachés à sa fonction. Ainsi, malgré le manque de moyens pour accompagner la décentralisation, la Maire de Djibouti a innové en créant des conseils de quartiers en vue d’interagir avec les citoyens.

Default Equipment

  • Communique
  • News
  • Press Releases
  • Phone:

  • Email:

  • Pick Up:

    none

    10/29/2020

    12:00 AM

  • Drop Off:

    none

    10/30/2020

    12:00 AM

Change Location & Date
css.php