Change Location & Date

DÉCLARATION DU MAEP SUR LA DÉGRADATION DE LA NOTATION DE CREDIT DU GHANA PAR S&P ET FITCH

APRM

Car description

News

#VoicesForAfricanPolicy
This morning i introduced the mandate of the @APRMorg and work around youth participation at the @Data4GovAfrica workshop in Accra, Ghana. Well done at @Data4GovAfrica mobilizing CSOs to work with African Union.

3

Press Release |Deployment of Targeted Review Missions on Unconstitutional Changes of Government as part of the development of the African Governance Report-2023
https://www.aprm-au.org/publications/deployment-of-targeted-review-missions-on-unconstitutional-changes-of-government-as-part-of-the-development-of-the-african-governance-report-2023/

2

The upcoming 5th African Governance Seminar Series #AGOSS main theme will focus on Consolidating Democracy and Economic Governance for Recovery, Growth and Stability.

-Ms. Karabo Chadzingwa, APRM Researcher & Specialised Reporting.

Load More...


DÉCLARATION DU MAEP SUR LA DÉGRADATION DE LA NOTATION DE CREDIT DU GHANA PAR S&P ET FITCH

PUBLISHED BY: APRMPOSTED: 15-08-2022

12 août 2022 – Le Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP), mandaté par l’Assemblée de l’Union Africaine pour soutenir les pays Africains dans le domaine des notations de crédit, entreprend des analyses de routine des actions de notation attribuées par les agences internationales de notation de crédit aux pays Africains.Le MAEP a noté avec préoccupation l’augmentation du nombre d’actions de notation négative contre les pays africains par les trois agences de notation internationales. La dégradation du Ghana est la dernière action de notation de ce type dans laquelle la note souveraine à long terme en devises étrangères du pays a encore été abaissée en catégorie indésirable, de B- à CCC+ avec perspective négative et de B- à CCC par S&P et Fitch les 5 et 10 août. 2022, respectivement. Il s’agit des troisième et quatrième abaissements consécutifs de la note du Ghana par les trois principales agences de notation internationales depuis le début de 2022.

Le MAEP corrobore avec le gouvernement du Ghana en exprimant ses réserves sur les décisions des agences de notation de crédit internationales de déclasser le Ghana malgré les politiques positives de crédit mises en œuvre pour relever les divers défis macro-fiscaux auxquels le pays est confronté. Alors que les effets de la pandémie de COVID-19 et du grave choc mondial de la crise en Ukraine sur le Ghana, mis en évidence par S&P et Fitch, peuvent être reconnus, les commentaires spéculatifs et les actions de notation des agences de notation internationales au premier semestre 2022 y ont largement contribué à la perte d’accès du pays aux marchés financiers internationaux.

Le MAEP considère les actions de notation négatives injustifiées en Afrique depuis le début de 2022 comme déplacées et contrastant avec les efforts de relance économique du continent face à l’impact dévastateur de la pandémie de Covid-19. Cette situation complique la conduite du processus de reprise économique et rend inefficaces les mesures fiscales actuelles.

Compte tenu de la tendance continue des actions de notation de crédit négatives sur le continent, le MAEP appelle à une réponse coordonnée pour faire face au pessimisme spéculatif persistant des analystes et pour que les notations soient des catalyseurs plutôt que des obstacles à la reprise économique. Les mécanismes de riposte comprennent des mesures réglementaires, le développement de notations alternatives et de sources de financement alternatives.

 

FIN

 


APRM Media & Communications
For inquiries please contact:
Liziwe Masilela | Head of Communications APRM on [email protected] | Tel: +27 79 288 3318
Ms Yonela Tom | Communications Officer on [email protected] | Tel:+27 79 391 8390

Default Equipment

  • Press Releases
  • Phone:

  • Email:

  • Pick Up:

    none

    09/27/2022

    12:00 AM

  • Drop Off:

    none

    09/28/2022

    12:00 AM

Change Location & Date
css.php