Change Location & Date

FAIRE TAIRE LES ARMES A TRAVERS LA PROMOTION ET L’APPROFONDISSEMENTDES VALEURS PARTAGEES DE L’UA

APRM

Car description

News

[Opinion] A wave of corruption-related incidents has been reported since governments started gearing up their responses to the outbreak, making the responses less effective than they could be.
Read👇🏾👇🏾:
https://www.businesslive.co.za/bd/opinion/2020-05-27-safeguards-against-corruption-are-needed-more-than-ever-in-an-emergency/ via @BusinessLiveSA

The first webinar will commence at 10:30 SAST. The session introduces the #UCTAfricaMonth series and discusses the knowledge systems and knowledge production on the continent.

Watch the live stream: https://bit.ly/Africa-Month-Session1

2

#UCTAfricaMonth The public symposium will take place from Wednesday, 27 May to Friday, 29 May 2020 & will comprise of five webinars.

Load More...


FAIRE TAIRE LES ARMES A TRAVERS LA PROMOTION ET L’APPROFONDISSEMENTDES VALEURS PARTAGEES DE L’UA

PUBLISHED BY: APRMPOSTED: 09-03-2020

Alors que nous commémorons le 17e anniversaire de la création du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), le 9 mars 2003, il est important de refléter et de faire le point sur les progrès de la gouvernance sur la voie de l’adhésion universelle au Mécanisme d’ici 2023. À l’heure actuelle, 40 pays ont adhéré volontairement au MAEP, dont la République des Seychelles et la République du Zimbabwe, qui ont rejoint la famille du MAEP lors de son 29e Forum des chefs d’État et de gouvernement du MAEP qui s’est tenu le 08 février 2020 à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Cette année, la Journée du MAEP, le 09 mars, sera célébrée sous le thème: Faire taire les armes à travers la promotion et l’approfondissement des valeurs partagées de l’UA. La feuille de route du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine pour faire taire les armes reconnaît qu’au-delà des efforts politiques et militaires en cours, il est nécessaire de prévenir les conflits structurels en s’attaquant aux questions de gouvernance telles que l’inclusion, la jeunesse, le genre et les droits de l’homme, le changement climatique et d’autres facteurs critiques qui sous-tendent de nombreux conflits sur le continent.

C’est dans ce contexte qu’en janvier 2018, l’Assemblée de l’Union a décidé d’inclure le MAEP et de rationaliser ses travaux dans le programme et la feuille de route pour faire taire les armes, positionnant ainsi le MAEP comme un outil d’alerte précoce préventif pour la prévention des conflits et l’expansion de la capacité de l’Afrique à s’appuyer sur ces connaissances locales qui permettront des solutions africaines aux problèmes africains.

Faire taire les armes à feu est un thème d’actualité cette année, suite à l’objectif fixé en 2013 par l’Union africaine (UA) de le faire d’ici 2020. Les États membres et les citoyens devraient utiliser cette année pour réfléchir à la manière dont ils peuvent contribuer à une Afrique pacifique et sans conflit, ainsi que l’identification de stratégies pour accélérer le développement socio-économique par la consolidation de la paix et la bonne gouvernance.

La plupart des conflits en Afrique sont enracinés dans des déficits de gouvernance, qui incluent la mauvaise gestion de la diversité, la manipulation des constitutions, la marginalisation des jeunes et la mauvaise gestion des ressources naturelles. À cet égard, le CPS a exhorté tous les États membres à redoubler d’efforts et à améliorer leurs systèmes de gouvernance.

Le Rapport sur la gouvernance en Afrique (RGA) 2019 indique qu’il y avait vingt et un (21) conflits dans les 55 États membres de l’Union africaine en juillet 2018. Il identifie quatre (4) zones de conflit majeures : la région du fleuve Mano, la région des Grands Lacs , la Corne de l’Afrique et la région du Sahel / Maghreb. Alors que les guerres à grande échelle ont diminué proportionnellement à la population ces dernières années, la violence politique comme les émeutes et la violence contre les civils a augmenté. En outre, les conflits internes au sein des États membres sont désormais plus répandus, alors qu’il y a moins de conflits entre États, par rapport à il y a deux ou trois décennies, lorsque les conflits interétatiques tels que la guerre entre l’Éthiopie et l’Érythrée étaient plus courants.

L’Union africaine a, en termes de politique et de pratique, établi un cadre pour renforcer la gouvernance démocratique et parvenir à la paix et à la sécurité. Malgré ce cadre, cependant, le continent continue de faire face à un conflit violent et insoluble.

En effet, le cadre de paix et de sécurité de l’UA fait face à divers défis, notamment le manque d’engagement des États membres à mettre en œuvre des instruments de valeurs partagées tels que le respect des droits de l’homme, qui pourraient atténuer les causes profondes de nombreux conflits. Pour relever ces défis, le Rapport sur la gouvernance en Afrique 2019 encourage les États membres de l’UA à :

  1. i) assurer la signature, la ratification et la mise en œuvre de tous les instruments pertinents pour la paix, la sécurité et la stabilité ; et

(ii) renforcer le Conseil de paix et de sécurité (CPS) comme recommandé par l’Assemblée de l’Union Africaine lors de sa onzième session extraordinaire de novembre 2018.

Le RGA 2019 encourage également l’UA à opérationnaliser la Force africaine en attente et à intensifier ses efforts pour garantir un financement durable des activités de paix et de sécurité.

En résumé, la violence et les crises sur le continent sont enracinées et exacerbées par des déficits de gouvernance. Celles-ci menacent la réalisation d’une Afrique pacifique, progressiste et prospère.

Le renforcement des efforts de prévention des conflits en mettant l’accent sur les causes profondes des conflits, comme en témoignent les rapports d’examen de pays du MAEP sur la gouvernance démocratique sont, par conséquent, une source importante de soutien pour le programme de paix et de sécurité de l’UA, et en fait les objectifs de faire taire les armes.

 


For inquiries please contact: Liziwe Masilela (Head of Communications APRM)

[email protected]

 

Default Equipment

  • Press Releases
  • Statements
  • Phone:

  • Email:

  • Pick Up:

    none

    05/28/2020

    12:00 AM

  • Drop Off:

    none

    05/29/2020

    12:00 AM

Change Location & Date