Change Location & Date

LE MAEP ENTAME L’EVALUATION CIBLÉE SUR LA DÉCENTRALISATION À DJIBOUTI

APRM

Car description

News

#APRM CEO Prof. ⁦@eddymaloka⁩ dropped in on ⁦@IOMatAU⁩ to discuss possible APRM support towards enhancing migration governance on the continent. Took the opportunity to share with him a copy of the newly-minted Africa Migration Report.

2

Official Handover of the Africa, Migration Report: Challenging the Narrative handed over by @IOMatAU Chief of Mission to the APRM CEO @eddymaloka

Read the report👇🏽
https://publications.iom.int/books/africa-migration-report-challenging-narrative

Load More...

LE MAEP ENTAME L’EVALUATION CIBLÉE SUR LA DÉCENTRALISATION À DJIBOUTI

PUBLISHED BY: APRMPOSTED: 13-01-2019

DJIBOUTI, 13 Janvier 2019- – Après le lancement de la revue ciblée par le ministre des affaires étrangères, point focal et porte-parole du gouvernement, la délégation du MAEP conduite par la lead panéliste, Madame KARADJA a été reçue par son Excellence Abdoulkader KAMIL, Premier ministre de la République de Djibouti. Celui-ci a signalé la volonté, au plus haut niveau de l’état, de concrétiser la décentralisation, sachant que celle-ci devra s’aligner sur la déconcentration des services qui, d’ailleurs est en train de se mettre en place.
Après avoir remercié la République de Djibouti pour son engagement en qualité de pionnier de l’évaluation ciblée, Madame Karadja a explicité le sens et les modalités de cette dernière ainsi que ce qui était attendu des différentes parties prenantes.
A la suite de cette entrevue la délégation a entrepris une série d’entretiens avec le ministre de départements clés de la décentralisation, à savoir : les ministères de l’intérieur, de finances, du budget, de la justice et le ministère délégué chargé de la décentralisation, afin de recueillir leurs visions et leurs niveaux d’engagements dans le processus de décentralisation.
Au ministère de l’intérieur, la délégation a rencontré le secrétaire général qui a répondu à toutes les questions des experts du MAEP en soulignant le fait que la décentralisation a été actée par les élections municipales en 2006.
Après avoir développé une vision ambitieuse et déterminée avec des objectifs de création de pôles de développement économique de régions, selon les avantages comparatifs de chacune, le ministre des finances a fait état des obstacles liés à la budgétisation locale dont notamment le manque de capacité et de moyen.
Il a été relayé en cela par le ministre du budget qui a signalé l’extrême difficulté de dégager de niches fiscales permettant d’accélérer le processus.
Quant au ministre de la justice il a indiqué que la décentralisation n’est pas encore effective faute de moyen et de tribunaux dans les entités décentralisées, tout en signalant qu’il a été mis en place des brigades mobiles afin de rendre la justice accessible aux citoyens de régions.
La rencontre avec le secrétaire général du ministère délégué à la décentralisation a permis de signaler que la décentralisation est au stade embryonnaire bien qu’enclenchée par la loi de finance de 2017.

Default Equipment

  • Communique
  • News
  • Press Releases
  • Phone:

  • Email:

  • Pick Up:

    none

    10/23/2020

    12:00 AM

  • Drop Off:

    none

    10/24/2020

    12:00 AM

Change Location & Date
css.php